Plats et produits régionaux

Plats et produits régionaux

Il y a 108 produits.

Affichage 1-35 de 108 article(s)
Filtres actifs

Oyaki (Nagano)

Commentaire(s): 0

C'est un plat local particulièrement représentatif de Shinshû (autre appellation de Nagano). Dans une pâte pétrie à base de farine de blé ou de farine de sarrasin, on y ajoute différentes farces comme le nozawana (sorte de navet), de l'aubergine ou de la citrouille. Son goût simple en fait sa particularité.

Prix 330,00 ¥
Détails
En stock

Maïs (Hokkaidô)

Commentaire(s): 0

Appelé entre autre « tômorokoshi » dans le reste du Japon, à Hokkaidô on l’appelle tôkibi (« coupe mulet »). Hokkaidô est leader en tant que producteur et expéditeur de maïs utilisé pour la consommation.

Prix 330,00 ¥
Détails
En stock

Crabe de Takezaki (Saga)

Commentaire(s): 0

Le crabe bleu japonais gazami ou crabe de Takezaki est une espèce de crabe dite "watari gani". En été c'est le crabe mâle qui est de saison, tandis qu'en hiver c'est le crabe femelle qui a meilleur goût. Aussi, on peut en manger pendant toute l'année.

Prix 330,00 ¥
Détails
En stock

Calamar de Yobuko (Saga)

Commentaire(s): 0

Dans la cité portuaire de Yobuko, qui fait face à la mer de Genkai, la spécialité locale est le calamar préparé encore vivant. Directement après sa pêche, le calamar se retrouve dans l'assiette. S'il est frais, son gout sucré et sa consistance sont irrésistibles.

Prix 330,00 ¥
Détails
En stock

Sara Udon (Nagasaki)

Commentaire(s): 0

Un plat qui, tout comme le "chanpon" est représentatif de la cuisine chinoise de Nagasaki.

Prix 330,00 ¥
Détails
En stock

Maquereau de Saganoseki (Oita)

Commentaire(s): 0

Elevés dans les courants rapides du détroit de Hôyo, ce sont des poissons d'exception. Pêchés à la canne à pêche et non en filet, leur vente se fait alors que le poisson est toujours en vie. Avec la technique de l'ikejime, il est possible de conserver toutes leurs qualités, ainsi leur fraicheur est excellente. Un excellent poisson doit être adipeux, ferme...

Prix 330,00 ¥
Détails
En stock

Karaage et toriten (Oita)

Commentaire(s): 0

Le karaage Nakatsu (de la ville de Nakatsu) est un berceau du karaage. La ville d'Uji est elle à l'origine des restaurants spécialisés dans le karaage, tandis que les villes de Ôita et Beppu (et les villes de alentours) sont connues pour le toriten. Dans toute la préfecture, la cuisine à base de poulet est fortement appréciée.

Prix 330,00 ¥
Détails
En stock

Jingisukan (Hokkaidô)

Commentaire(s): 0

L’origine de ce plat est sujet à diverses théories, mais l’ajout de condiments ou le soin porté à ce que la viande de mouton délivre ses saveurs en ont fait un plat propre à la préfecture de Hokkaidô.

Prix 330,00 ¥
Détails
En stock

Kabosu (Oita)

Commentaire(s): 0

Arbre fruitier, spécialité de la préfecture. Depuis de très nombreuses années, il fut présent dans les jardins des résidences des villes de Takeda et Usuki, et fut utilisé en tant que médicament.

Prix 330,00 ¥
Détails
En stock

Karashi renkon (Kumamoto)

Commentaire(s): 0

Lieux célèbres ou historiques : Mont Aso, Amakusa, Kumagawa, Château de Kumamoto, Kurokawa-onsen, Jardin de Suizen-ji Jôju-en, Pont Tsûjun-kyô, Yatsushiro Funadeuki

Prix 330,00 ¥
Détails
En stock